Bienvenue à COSMOPOLY

Un jeu de simulation de vie où l'on peut devenir qui on veut : un simple citoyen, le président ou encore le mafieux le plus redouté, tout est possible ici.
Il s'agit d'un monde ouvert d'esprit où tu pourras choisir de fonder ta propre famille ou d'en rejoindre une déjà bien installée. De nombreuses possibilités s'ouvrent à toi, comme élire un gouvernement, pratiquer le métier de tes rêves, devenir riche ou être au sommet des classements en ville (top bisous, argent, diplômes, anciens,...).
Ici, tu auras l'occasion de rencontrer toutes sortes de gens, tous aussi différents les uns que les autres, pour former ton cercle d'amis. Et bien sûr, tu pourras t'amuser à voler ou tirer sur les gens, si tu te découvres un petit côté rebelle en cours de route, mais attention la justice n'est jamais bien loin...

Cosmopoly est une grande famille, ne rate pas ta chance d'en faire partie et inscris-toi dès maintenant !

Profil de Elonÿs MASQUEY 
Fantôme
fantôme
30 nov. -1 00:00

  • Nom : MASQUEY
  • Prénom : Elonÿs
  • Age : 40 ans
Présentation


Elle sortit subitement prendre l'air. 

Je pense souvent à cette expression "prendre l'air". 
Cela veut dire que l'on va ailleurs, pour le trouver. Cela veut dire littéralement : Où je suis, je m'asphyxie. 
 

Elonÿs.

Patrimoine
Commentaires
Affichages des commentaires 1 à 10 sur un total de 22
Enola HARTS-WILKERSONle 10 déc. 2020

Zelan et Zylith quand ils voulaient s'embrasser avant : 

Gabrielle SKVORTSOVle 7 déc. 2020

Parfois tu me manques. 

le 4 déc. 2020

meurs pas avant que j'revienne, grosse vache. bisou et je t'aime.

Hayden ROSELKOVSle 28 nov. 2020

Hayden ROSELKOVSle 23 nov. 2020

J'aime ta définition.

Gabrielle SKVORTSOVle 23 nov. 2020

Parce que je viens mettre des paillettes dans ta vie. 
Ps : Tu as oublié la merveilleuse Gab sur ton profil. 
Aydhzen ROSELKOVSle 22 nov. 2020

Aydhzen ROSELKOVSle 17 nov. 2020

Moon ___le 15 nov. 2020

Mon Amour

L'envie me prend de t'appeler tel, c'est peut être un simple excès d'émotions porvisoire provoqué par tes mots, ou peut être bien plus que cela. Ça a toujours été la marée dans ma tête, mais avec toi elle est encore plus lunatique, car elle te connaît et elle vit en toi comme elle vit en moi. Cette marée qui nous rend malsaines. Tout d'abord j'ai eu envie de te répondre avec une simple caresse au creux de tes reins, une caresse qui traduirait tous mes mots non prononcés, puisque de toute manière, toi et moi, on a jamais eu besoin d'en dire beaucoup. Mais c'est un baiser que je veux, mon âme en a besoin pour être nourrie. Je sais que la tienne est tout aussi affamée, elle l'est bien plus souvent que la mienne, insatiable qu'elle est. Alors je viens t'offrir ma faim pour que tu t'en nourrisses, réclamant la tienne en retour. Je t'embrasse bébé, avec goût mais sans dégoût, avec une seule de mes facettes, celle qui somnole depuis un bout de temps, mais qui s'est réveillée à la vue de tes lèvres. 

Aydhzen ROSELKOVSle 15 nov. 2020

En fait tu me manques


Historique de navigation